Accueil » Finances » Frais de notaire, que peut-on déduire comme mobilier ?

Les frais de notaire se définissent comme l’ensemble de sommes qu’un acheteur est tenu de payer. Lors d’un achat de bien, l’acquéreur doit régler la rémunération du notaire, les débourses et les droits d’enregistrement. En effets, ces derniers sont obligatoires si vous souhaitez faire une transaction immobilière. Pour ceux qui souhaitent avoir une estimation des frais de notaire, découvrez dans cet article comment on peut les calculer. Ce billet vous offrira également quelques conseils pour faire baisser vos frais de notaire.

Quelques traits caractéristiques des frais de notaire à ne pas oublier

Pour commencer, il est important de comprendre ce que sont les frais de notaire.
Les honoraires du notaire : comme indique son nom, c’est la rémunération qui correspond aux heures de travail de votre notaire. Sa valeur ne constitue qu’une toute petite partie des frais de notaire. Il se calcule parfois en tranche et cela en fonction du montant du bien. Mais pour faire simple, le notaire ne touche que moins de 20 % sur ces frais.
Les droits d’enregistrement ou les droits de mutation sont considérés comme les taxes qui seront versées au Trésor public. Ces derniers vont dépendre de la nature du bien acheté. En effet, les droits d’enregistrement pour un logement neuf et les taxes pour l’achat d’un logement ancien n’ont pas les mêmes valeurs.
Lors d’une transaction immobilière, les démarches auprès des administrations sont obligatoires. Un notaire est également obligé de trouver un géomètre, un conservateur des hypothèques, etc. Les débours sont donc considérés comme la somme des frais de déplacement du notaire et l’ensemble des sommes d’argent dépensé lors de la transaction.

Les astuces pour faire baisser les frais de votre notaire

On a toujours tendance à penser que les frais de notaire représentent une somme importante. Son tarif est même considéré comme bien plus inabordable qu’il ne doit être. Heureusement, on peut le réduire en achetant séparément le bien mobilier et le bien immobilier. Neufs ou anciens, les logements sont parfois mis en vente avec des équipements. Afin de réduire vos frais de notaire, il est conseillé de déduire du tarif de vente la maison le prix de tous les équipements qui sont à vendre avec la maison.
Sachez que les frais de notaire ne s’appliquent que sur l’achat d’un immobilier. Afin de réaliser une réelle économie, il vous suffit d’indiquer séparément, sur l’accord de vente, l’achat immobilier et mobilier.

Comments are closed.